Le smartphone écologique est enfin arrivé!

Les fabricants de smartphones ont été longuement critiqués pour leur processus de fabrication et leur politique de marché jugés non respectueux de l’environnement. Bien que la situation soit encore critique, il semblerait que les choses soient en train d’évaluer peu à peu grâce à l’arrivée du smartphone écologique.

De l’économie linéaire à l’économie circulaire

Le ministère de la transition écologique veut instaurer une économie circulaire, un modèle économique plus respectueux de l’environnement grâce à la production de biens et services de manière durable. Cette économie devrait permettre de limiter la surconsommation et le gaspillage de ressources ainsi que la production excessive de déchets. L’économie circulaire va donc à l’encontre de l’économie linéaire qui consiste à extraire, fabriquer, consommer et jeter.

Dans le domaine électronique, ce modèle économique est difficilement applicable, voire impossible, car à l’heure actuelle, il n’existe pas de technique permettant de récupérer les métaux composant l’appareil par recyclage. Néanmoins, des évolutions ont été constatées, notamment dans la fabrication de smartphones.

En attendant de trouver des technologies permettant une fabrication 100% écologique, on peut commencer par apprendre à devenir plus responsable dans notre façon d’utiliser et de consommer ces appareils. Par exemple, on peut éviter de se précipiter à acheter le dernier modèle sorti d’une marque célèbre et conserver notre ancien smartphone encore fonctionnel et disposant des mises à jour essentielles pour bénéficier des nouvelles fonctionnalités disponibles. On peut aussi faire le choix d’investir dans un smartphone reconditionné ou plus respectueux de l’environnement.

L’émergence du smartphone écologique

La première marque à avoir réalisé un réel effort pour créer un smartphone écologique est une marque Néerlandaise, FairPhone. La firme produit des téléphones qui ont la particularité d’être faciles à réparer. Si jamais un composant venait à tomber en panne, ou si l’écran se cassait, alors il est possible d’effectuer les réparations soi-même et à moindre coût sans avoir à emmener l’appareil chez le réparateur.

La marque FairPhone prend également soin de sélectionner scrupuleusement les composants qu’elle utilise pour minimiser leur impact sur l’environnement. Elle fait donc autant que possible appel à des matériaux recyclés. Notons également que FairPhone met un point d’honneur à optimiser son processus de recyclage des anciens téléphones.

Ce smartphone écologique s’adapte parfaitement à l’économie circulaire. Une fois son premier cycle d’utilisation abouti, le FairPhone peut soit servir de pièces détachées, soit être loué à de nouveaux clients. Au pire des cas, il peut être traité comme un déchet d’équipements électriques et électroniques (D3E). Cette option est à réaliser en dernier recours car avec les technologies actuelles, on ne peut collecter que la moitié des déchets électroniques.

En matière de smartphones écologique, la marque Apple se classe après FairPhone. Toutefois, il serait difficile de la qualifier de marque vraiment « écolo », car bien qu’elle ait fait d’énormes progrès en matière d’énergie verte, le fait qu’elle empêche la possibilité de réparer les iPhones la classe parmi les mauvais élèves. Les marques Samsung et Microsoft sont elles aussi classées dans le même lot, en raison de leur utilisation de l’obsolescence programmée qui pousse à une consommation excessive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *