Drupal et Magento : une fusion stratégique

Cela fait déjà quelques temps que les rumeurs fusent sur une éventuelle fusion entre le site de e-commerce Magento et Drupal. Il n’y a rien d’étonnant à cette nouvelle dans la mesure où ces deux plateformes se complètent pour garantir une optimisation des services et des expériences clients. En tout cas, les créateurs attendent beaucoup de cette association qui est aujourd’hui bien confirmée.

Les atouts de Magento

Éditée par Varien, Magento est une plateforme d’e-commerce disponible en version 1.0. Magento intègre une partie gratuite, le Community Edition, et deux parties payantes, entre autres le Professional Edition (plus de 2995 dollars par an) et l’Enterprise Edition (12 990 dollars par an).

Offrant un large spectre de fonctionnalités qui a semblé séduire plusieurs grandes entreprises, Magento collabore aujourd’hui avec plus d’une centaine de partenaires. Parmi eux, Coca Cola, Made in Design, Krys, etc. La qualité de ses prestations figure parmi les atouts les plus remarquables de Magento.

Du côté de Drupal

Drupal existe également depuis quelques années déjà, mais il s’est vu lancé en version RC1 (Release Candidate) depuis 2015. Misant tout sur l’e-commerce Open Source, Drupal propose une manière plus flexible d’aborder les relations avec les partenaires et les expériences clients. Pour ce faire, Drupal possède aujourd’hui deux plateformes associées à des fonctions bien déterminées. Si le Commerce Guys travaille avec les entreprises et se charge de l’édition, l’Acquia traite principalement l’hébergement et les accompagnements. En résumé, les principaux atouts de Drupal tournent autour de deux axes : la création de code et la gestion du contenu.

Des différences palpables

Qu’il s’agisse de Magento ou de CMS Drupal, la comparaison de ces deux solutions Open Source révèle quelques points de divergences. En effet, des différences bien notables s’aperçoivent entre ces deux plateformes. D’ores et déjà, il existe un écart de taille entre la licence Open Source attribuée à chacune d’elles. Si Magento possède une licence OSL 3.0, Drupal acquiert la version GNU. Dans la pratique, cela signifie tout simplement que les codes sources des parties payantes de Magento sont imprégnés de boîte noire. Alors que sur ce même point, Drupal jouit pleinement de l’Open Source.

Mais la différence réside également au niveau des fonctionnalités. Avec Drupal, la marge de contribution est beaucoup plus conséquente. N’importe quelle personne ou entreprise acquiert la possibilité d’intégrer des codes dans le site. Pour Magento, l’offre est bien plus limitée. Seul l’éditeur du site est le seul à pouvoir introduire de nouveaux codes, sauf si les entreprises clientes contractent spécifiquement pour une contribution libre.

Des différences qui se complètent

À la vue de ces éléments, la balance tend plus du côté de CMS Drupal. Cependant, ces deux plateformes Open Source se complètent indubitablement. Pour Magento, son principal atout concerne son côté prêt à l’emploi qui rend possible une production massive et rapide ainsi qu’un déploiement conséquent pour être le plus commercialisable possible. De son côté, CMS Drupal nécessite un processus d’acquisition plus long, mais s’avère capable de traiter des besoins plus personnels et moins ordinaires.

Peu importe les raisons en coulisses de cette fusion, elle comporte incontestablement une visée stratégique. À l’ère où le référencement SEO s’avère un point crucial pour les sites d’e-commerce, Magento tirera des avantages des fonctionnalités de CMS Drupal pour gagner en positionnement grâce à un travail de contenu mieux élaboré et à un accompagnement plus personnalisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *