Distributeur automatique de boissons : nos conseils pour le choisir !

Envie de doter votre structure d’un distributeur automatique de boissons ? Bonne idée ! Mais comment s’y prendre lorsqu’on ne s’y connaît pas ? Pas de panique, suivez ces conseils pour réussir votre choix.

Tenez compte des besoins réels

Inutile de songer à un distributeur automatique si vos employés se débrouillent plutôt bien sans ou si votre budget n’est pas suffisant pour couvrir cet investissement. De même, si vos visiteurs se contentent amplement des magazines disponibles sur vos bureaux pendant l’attente, réjouissez-vous.

En identifiant les besoins réels de votre entreprise, vous saurez s’il est vraiment utile de vous procurer un distributeur. De plus, cette étape vous permet de trouver le distributeur parfait, s’il vous en faut nécessairement un. Une structure de 80 travailleurs à son siège n’aura certainement pas les mêmes besoins qu’une autre avec un effectif de 150 à 200 employés.

Il faudra donc choisir une machine capable de débiter au quotidien une quantité suffisante de breuvage en fonction du nombre de collaborateurs. Pour trouver la quantité de boisson à fournir journellement, il faut multiplier par 2 le nombre de salariés permanent. Ainsi, vous êtes assuré que la machine choisie répondra aux besoins de votre structure.

Déterminez les variétés de produits à fournir

Café, soda, eau… il est important de définir les différentes sortes de produits qui intégreront votre distributeur pour que son lancement soit une réussite. Aujourd’hui, les distributeurs automatiques modernes sont capables de fournir des mélanges complexes en fonction des envies de chacun. Leur rôle n’est plus cantonné à la simple distribution de boissons chaudes. Assurez-vous donc que votre machine puisse disposer d’un breuvage varié selon le format (canette, bouteille ou plastique) et selon les saveurs (jus de fruits, crème brûlée, spéculoos, eaux gazéifiées ou aromatisées, thés, etc.).

Pensez au type de gestion du distributeur automatique

La gestion d’un distributeur automatique de boisson peut être un casse-tête. Deux options de gestion s’offrent à vous : la gestion totale et l’autogestion.               

Encore appelée « dépôt gratuit », la gestion totale suppose que le prestataire se charge de tout : l’approvisionnement, la maintenance, la fixation des prix… C’est également lui qui empochera le profit.

L’autogestion par contre consiste à prendre en charge soi-même le distributeur. Vous fixerez les prix et garderez le bénéfice.

En substance, le dépôt gratuit a l’avantage de réduire votre responsabilité et de vous éviter des pertes. Dans le même temps, vous ne gagnerez rien au cas où la distribution se révélerait rentable.

L’autogestion par contre demande des moyens. Aussi, faudrait-il être certain qu’on réussira à faire du profit.

Évaluez l’espace disponible

Avant d’acheter un distributeur de boissons, examinez la surface disponible dans votre entreprise plus précisément dans la salle d’attente ou dans la salle de repos. En tenant compte de la zone libre, vous aurez une idée du format à choisir : distributeur grande, moyenne ou petite taille. Tâchez de réserver un espace pour les consommateurs juste en face du dispositif.

Les moyens de paiement

Plusieurs solutions s’offrent à vous concernant les moyens de paiement. Vous avez le choix entre un distributeur qui accepte soit les pièces et les billets, soit les badges prépayés, les cartes, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *